#Billet de la semaine n°51 : Le Bel Obus de Guillaume de Fonclare

Dans le cadre d’un service presse pour AMH Communication, j’ai été invitée à lire Le Bel Obus de Guillaume de Fonclare, paru en 2019 aux Éditions Cours Toujours. Un récit atypique d’une rencontre étonnante entre un obus et des hommes ordinaires.

On s’habitue à la mort, elle est si présente qu’elle fait intensément partie de l’existence de chacun, et en accepter l’augure permet de l’attendre décemment.

Le livre s’ouvre sur les mots de cet étrange Obus. Il se présente et énumère ses caractéristiques et son but sur Terre. Personnifié, l’obus parle et pense. Il dévoile son âme et son arme. Cet obus, mis en service pour tuer et dévaster, livre consciemment son point de vue et ses pensées. Nous le découvrons donc de manière brutale et sans filtre. En parallèle de l’histoire de l’obus, nous découvrons celle d’Emile Adam, un soldat allemand engagé avec la France.

Une relique, je suis une relique d’un temps qui n’est plus, ou qui n’est pas encore ; la guerre est mon métier – et je ne pourrai plus la faire.

Un titre tiré d’un poème de Guillaume Apollinaire, un roman aux allures de conte, Le Bel Obus est une histoire singulière et originale qui donne vie à un objet des plus meurtrier de la Grande Guerre. J’ai apprécié le récit et ses différents niveaux de lecture qui se recoupent pour n’en former qu’un. L’obus personnifié et allégorie du mal, Emile Adam, militaire et combattant, deux figures que tout oppose et qui pourtant sont réunis dans le même but. L’objectif commun de la guerre, le bien et le mal, qui de l’obus ou du soldat est-il le plus dangereux ? En donnant vie à l’obus, on rend humain un objet destructeur. Toute la poésie de ce livre tient dans cette personnification. Jouant des figures de style, Guillaume de Fonclare se démarque dans ce roman qui nous emporte dans l’Histoire et dans le récit de vie d’hommes différents.

Tant que demeure l’imagination demeurent la beauté, l’inventivité, la vie.

Emile Adam n’est pas un simple personnage de ce roman. Tout comme l’obus, il a existé. C’est son arrière-petit-fils, Guillaume de Fonclare, qui lui rend avec ce livre un bel hommage. Né en Allemagne, Emile Adam s’engage avec la France en 1914 pour servir une patrie qui est devenue sienne. Dans ce roman, l’obus change de camp et devient une sorte de grigri pour Emile Adam. Il l’accompagne dans ses missions et semble le protéger. L’obus est un objet et possède une dimension éternelle. C’est à travers l’obus que le souvenir d’Emile Adam continue de faire son voyage. L’obus traverse les générations et devient le monument de ce soldat.

Un récit court, un ton juste et une histoire hors-norme, Le Bel Obus retrace un pan de l’Histoire de façon inédite. Entre fantastique et réalité, Guillaume de Fonclare signe un roman poignant et intéressant. Merci à AMH Communication.

Résumé

C’est l’histoire de la rencontre insolite entre un obus belliqueux et des hommes ordinaires. Qui, de l’obus fabriqué pour détruire ou du soldat sommé de tuer, est le plus humain, le plus bourreau des deux ? Lequel mène le monde ? L’homme a-t-il le monopole du destin ?

Tandis que l’obus prend rageusement la parole et traverse les décennies avec effarement, deux générations d’hommes qui ont croisé son chemin, de la bataille de la Somme à l’Historial de Péronne, vivent, aiment et meurent, tiraillés entre doute, désespoir et optimisme.

Dans ce roman pudique et malicieux, à travers un récit qui mêle fantastique et réalisme documenté, Guillaume de Fonclare porte un regard subtil sur la tragi-comédie humaine.

Publié par Julie Gorsky

Artiste Incomprise depuis l'enfance !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :